AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh, Sweet Morning.

Aller en bas 
AuteurMessage
Hirose Kuwa
Mista' l'Admin Cinglé

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 24/02/2011

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Pouvoir: Ouïe Surdéveloppé.
Année/Emploi: 2ème Année.

MessageSujet: Oh, Sweet Morning.   Dim 24 Avr - 3:20

Il se sentait en sécurité, en position foetale, perdu sous ses gros draps épais rempli de plume. Hiro avait l'air encore plus jeune lorsqu'il était plongé dans le sommeil, ses traits étaient si détendus. Il gémit de mécontentement, des rayons du soleil plongeaient vicieusement sur son visage à découvert. Il se déplaça dans son sommeil, essayant vainement d'échapper à son assaillant rayonnant. Hier il n'avait pas pris la peine de fermer les rideaux et ce matin il en faisait les frais. Il avait passé la veille au soir à lire un livre qu'il avait acheté avec l'argent que sa mère lui envoyait chaque semaine et prendre la peine de fermer les bouts de tissus qui pendaient aux dessus de leur fenêtre.

Hirose avait aussi froid au bout des pieds, les draps s'arrêtaient net, un peu plus haut. Même s'il s'était roulé en boule il avait trouvé une manière de défaire son lit à un point tel que tous ses draps étaient dans le mauvais sens, soit à l'horizontale. Ses yeux papillonnèrent, le soleil avait eu raison de lui. Il chercha de ses yeux encore flou le cadran, mais ne le trouva pas. Super, il avait dû le heurter en dormant. Hirose tâtonna le sol avec sa main à la recherche de la boite qui affichait le temps et lorsqu'il tomba enfin dessus et qu'il l'attira près de son visage, pour enfin savoir quelle heure il était, rien ne s'affichait.

Ah oups, il devait être débranché.

Comme il n'avait pas de montre, sa seule alternative résidait en Alice, son coloc' qui devait sans doute dormir dans le lit plus loin, parallèle au sien. Il serra ses draps autour de lui et soupira en essayant d'étirer ses jambes. Ah, il venait d'entendre remuer -Du moins c'est ce qu'il pensait, peut être qu'il hallucinait- Alice. Hirose se demanda vaguement si ces mouvements qu'il avait perçus venait de son soupire de bien être qu'il lâchait tous les matins lorsqu'il s'étira. Il chassa cette idée comme une mouche qui nous tourne autour, son objectif premier était de savoir s'il fallait ou non se lever.

    «Aliiiiiiiceeeeee... Il est quelle heuuuuureeeeeeuuuuh?»


Peut être qu'il dormait encore, peut être qu'il n'était même pas dans la chambre. Sur ces belles pensées Hirose se rendormit comme une masse.

Il rêvait à des choses bien étranges, des montres aux gros yeux globuleux, à des jolies petites poupées qui gambadaient joyeusement dans une pleine de gazon bleu. Il se retrouvait à la place d'Alice au Pays des Merveilles, Alice qui tombait dans un trou sans fond, Alice qui grandissait, qui rétrécissait. Alice qui se faisait courir après par toute sorte de choses. Il avait des rêves colorés, les idées s'embrouillaient, les films qu'il avait déjà vus et les livres qu'il avait lus s'empilaient, s'emboîtaient avec ces rêves pour donner une masse difforme d'idée dans laquelle Hirose jouait le rôle principal.

Il fut assez heureux de se réveiller d'ailleurs. Enfin, peut être pas. Il avait un mauvais pressentiment là.


Dernière édition par Hirose Kuwa le Lun 13 Fév - 5:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kiyo-high.forumactif.com
Alice Redjuice

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Localisation : Dans ton cul ! ♥

Feuille de personnage
Âge: 17
Pouvoir: Effacer tout les souvenirs le concernant en donnant un baisé ; Pouvoir contrôlé
Année/Emploi: 1ère année, a sauté une classe ♥

MessageSujet: Re: Oh, Sweet Morning.   Sam 28 Mai - 11:35

JUST ASLEEP
Slave of Sensations



J'ai entendu sa voix un moment, il semblait m’appeler. Ouvrant un oeil, la plainte s'estompa. Je me rendormis. Un sommeil sans rêves. Ou ce que j'ai vu ne ressemblait pas vraiment à un rêve. Bref, je ne m'étendrais pas sur le sujet, c'est beaucoup trop personnel. Puis en fait, je me redressa, sortant de ma torpeur. J'avais chaud et mal à la tête. Come to the Dark Side, We have COOKIES.

Je ne suis même plus couvert. Et j'ai faim. Roulé en boule, j'essaye de me ménager, mes muscles me faisant souffrir amèrement. Pas moyen de bouger, ça répond plus là dedans. Je sens le néant à proximité sans pouvoir l'identifier. Le bord du lit ? Un trou dans mon matelas ? Bordel. Incapable d'aligner des pensées correctes.

Des conneries m'emplissent la boîte crânienne et se battent en duel avec ma douleur. Redresse toi, tourne la tête. Ton portable, mec, ton portable. Et je tombe. HAHAHAHAHAHA. Non. On aurait pu en rire, mais c'est nul. Le sujet est chiant. A quoi bon rire d'un mec qui se vautre lamentablement de son lit parce qu'il a mal dormi ? Inutilité au possible. Je fixe le plafond. Monde de merde. Puis je tourne la tête, pour voir si il était là. Il, c'est Hirose. Tomato-kun, à la limite. C'est fun comme il est tout mignon quand il pionce. Traits détendus, c'est chou. Je me lève, suivi par mes vertiges incessants. J'ai oublié le portable, à cette heure là. Même si je sais pas quelle heure il est. Et je me penche sur mon camarade de chambre en le secouant un peu. Connaud, c'est l'heure de se lever. J'crois qu'on est en retard. Debout. Lève toi.

Silence radio. En fait, je suis tellement pété que j'en oublie de parler. Il se réveille quand même, c'est le principal. Qu'importe, je m'assied sur son lit et je m'étale dessus en grognant. Et je l'enlace. Désir, encore... Pas envie de bouger, plus envie. Rester contre Hirose. Une flemme incommensurable se loge progressivement dans mon bide et je préfère la garder dans mes entrailles. Et me rendormir d'un coup.



Spoiler:
 


Dernière édition par Alice Redjuice le Mar 27 Déc - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hirose Kuwa
Mista' l'Admin Cinglé

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 24/02/2011

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Pouvoir: Ouïe Surdéveloppé.
Année/Emploi: 2ème Année.

MessageSujet: Re: Oh, Sweet Morning.   Sam 28 Mai - 14:00

Un bruit sourd s'éleva, comme si quelque chose venait de heurter le plancher. Hirose leva donc timidement la tête, avant de la replonger dans la noirceur des draps, se mordant la lèvre inférieure au maximum. En fait, Alice venait de se prendre le plancher et Hirose, étant passablement réveillé et donc passablement dans les vapes, ne pouvait se priver de trouver tout encore plus drôle. Il releva la tête, pou voir s'il allait tout de même bien et Ô misère, oui il allait bien, tellement bien qu'il se dirigeait vers lui. On n'eut pas besoin de lui demander qu'il ferma les yeux, en essayant de simuler un lourd sommeil.

Les mains chaudes d'Alice sur lui. Oh, p'tain. Même si ce n'était que pour le réveiller, Hirose senti les frissons atteindre ses pieds. Par pur réflexe il bougea un peu, se tortillant dans les couvertures qui tentaient vainement de se resserrer sur lui. Il ouvre un oeil regarde Alice, regarde ses longs cheveux qui coulent sur ses épaules et qui sont longs, si longs. Hirose a envie de glisser ses doigts dedans, de les caresser comme on caresse le pelage d'un chat. Et ce rouge, encore ce rouge, ce rouge qui traverse son visage, ce rouge de gêne qui s'installe toujours, mais à quoi il pensait?

Il allait dire quelque chose, trouver un truc intelligent à dire, mais rien ne venait. Dans sa tête les mots ne se suivaient plus. Pourquoi? Parce qu'une des plus belles créatures de Dieu venait de s'asseoir près de lui, dans son lit. Hirose eut un instant peur, très peur même, en voyant Alice se pencher vers lui, tomber, l'écraser. En fait, il lui faisait simplement un câlin, des trucs comme ça.

... Pardon?

Oh, le malaise. Hirose se serait bien débattu un peu, pour la forme, mais s'il faisait mal d'une quelconque manière à Alice? S'il se faisait mal. S'il n'avait tout simplement pas envie de virer Alice parce que son contact le réchauffe, lui qui a froid. Si c'était parce qu'Alice est une bombe et qu'on ne peut pas virer une bombe de son lit d'un simple coup de main, parce qu'ensuite on regrette? Ouai, c'est bien beau les si, mais on sait toujours pas c'qu'il pense.

    «Alice, je crois que...»


Hirose allait se frotter les yeux, je vous le jure, c'était ce qu'il voulait faire. Mais, le processus pour se rendre avec sa main jusqu'à son visage signifiait passer au-dessus de la tête d'Alice, mais c'était un piège. Sa main heurta sa tête, se posa sur ses cheveux. Oh... C'était... tellement doux. Il agita ses longs doigts dans ses cheveux, triturant une mèche, savourant le contact soyeux avec sa peau.

    «W'ah, tes cheveux sont... franchement doux.»


Il se foutait de parler seul, même que c'était bien moins gênant. Il n'était pas certain qu'Alice se soit endormit, mais il n'était pas contre cette alternative. Mine de rien, il se lova un peu plus contre lui. Il avait froid, oui, c'était juste pour ça, il n'y avait rien d'autre qui le poussait à faire ça.

Et il était rouge, comme toujours.

    «Je... J'crois qu'y faudrait qu'on s'lève.»


Ouah, je te donne une médaille pour avoir eu cette idée. Hirose se senti mal, est ce qu'il avait vraiment dit ça? En fait, il ne voulait pas se lever, ça faisait un moment qu'il n'avait pas dormi accompagné, ça lui manquait un peu. Alice ne s'en prendrait certainement pas à lui pendant son sommeil, il n'avait donc rien à craindre.

    «Uhn... Laisse faire, je veux... rester comme ça.»


Hirose cru mourir de honte.


Dernière édition par Hirose Kuwa le Lun 13 Fév - 5:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kiyo-high.forumactif.com
Alice Redjuice

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 27
Localisation : Dans ton cul ! ♥

Feuille de personnage
Âge: 17
Pouvoir: Effacer tout les souvenirs le concernant en donnant un baisé ; Pouvoir contrôlé
Année/Emploi: 1ère année, a sauté une classe ♥

MessageSujet: Re: Oh, Sweet Morning.   Mar 27 Déc - 12:07

Alice se sentait bien, collé contre Hirose. Un sentiment de tranquillité alimenté par les bribes de voix qui parvenaient à ses oreilles comme une douce mélodie. Il lui semblait que la réalité n'existait plus, que plus rien n'était important. Qu'importait si ils étaient en retard. Le corps frais de son colocataire contre le sien commençait à lui faire vaguement envie, tellement agréable. Il sentit la main dudit colocataire effleurer ses cheveux, les caresser, pendant qu'une vague légère de désir se propageait jusqu'à son bas-ventre.

C'est fou à quel point votre cerveau peut distordre la réalité, quand vous êtes ensommeillé. Tu sentis Hirose se serrer contre toi, t'adressant de douces paroles. Comme dans un rêve. Tu imaginais son visage rougissant par tant de proximité, un sourire étrange sur les lèvres, enlaçant le corps, ou ce qui ressemblait au corps d'Hirose avec tes jambes. Et tu finis par ouvrir les yeux, par réveiller partiellement les neurones qui traînent dans ta boîte crânienne en bordel pour qu'elles s'accordent. Et tu finis par le voir, lui, ses lèvres, son cou, le rouge de ses joues.

Monde de merde.

Tu te fais violence pour ne pas l'embrasser, pour ne pas le violenter, pour ne pas le plaquer contre le matelas et lui faire mille et une caresses, mille et une choses qui pourraient le faire gémir, qui pourraient le faire se cambrer. Parce que tu ne veux pas qu'il prenne la fuite. Tu ne veux pas qu'il s'en aille hors de ces draps moelleux. Qu'il quitte ton étreinte. Qu'il s'évapore comme un doux rêve trop beau pour être vrai. Tu respires. Lentement. Doucement. Inspiration, expiration. Inspiration, expiration. Tu l'enlaces, tu le presses doucement contre toi. Avec toute la sensualité dont tu es capable, toute la retenue que tu peux t'infliger.

Pour lui, pour toi, pour cet instant. Cet instant où tu le fixes intensément, partagé entre le viol et le simple baiser.

Dans ta tête, ça tourne à cent à l'heure. Que faire si le fruit de ses désirs les plus fous est là, nu, entre vos bras, coincé entre le matelas et votre personne endolorie par tant de réflexions. Croquer le fruit ou ne pas le faire. Tu n'as pas envie de tout lui faire oublier. De repartir puis de recommencer. Inlassablement. Et d'être là, contemplant le vide de ta personne et celui de ta relation avec ton toy boy. Qui t'effacerait de sa mémoire. Une fois, deux fois, trente fois. Indigeste. Impensable.

« Hirose, j'ai envie de toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Hirose Kuwa
Mista' l'Admin Cinglé

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 24/02/2011

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Pouvoir: Ouïe Surdéveloppé.
Année/Emploi: 2ème Année.

MessageSujet: Re: Oh, Sweet Morning.   Lun 13 Fév - 5:24

Ce fut comme si les mots qu'Alice avait prononcé avaient été le détonateur d'une immense bombe dans petite boite crânienne d'Hirose. J'ai envie de toi, ça voulait tellement dire de choses, pas vrai? Ce n'était pas ce à quoi il pensait, n'est-ce pas? Il devait avoir mal entendu, voilà, c'était tout bête. Par contre... Par contre, une autre partie de lui-même lui criait des choses qu'il s'efforçait de faire taire. Alice avait toujours été comme ça, oui oui, ce n'était qu'une blague. Il ne voulait que le faire rougir, il le traiterait de tomate et il s'en irait, peut-être avec un sourire satisfait et terriblement craquant. Venait-il vraiment de dire terriblement craquant. Hirose rendit l'âme une autre fois en cachant son visage aux creux de... dans le creux du cou d'Alice. Déclic. Hirose releva tout de suite la tête, toujours rougissant. Bordel, il s'enfonçait, qu'est-ce que penserait Alice? Qu'il était dd'accord? Bien sûr que non, il n'était pas d'accord! ... Quoique dans un sens... Alice lui prodiguait cette chaleur rassurante, ce confort... Peut-être qu'il en serait de même s'ils continuaient dans le sens que le jeune homme sur lui le voulait.

    -Je.. Je... B-B-Bah... Euh...


Ça voulait tout dire. Hirose ne savait plus quoi faire, il avait simplement envie de fermer les yeux et de retourner dans le monde merveilleusement merveilleux de ses rêves. Oublier le monde réel, oublier les questions, les réponses qu'il fallait donner. Il voulait garder l'étreinte rassurante d'Alice au plus profond de son utopie, mais oublier les mots, les lettres, ce défilement de chiffres qui résumaient le monde. Il ne voulait plus rien entendre, il voulait seulement... Que le monde cesse pour eux. Il ne voulait plus le désir, l'envie d'Alice le mettait mal à l'aise, mais vraiment mal à l'aise. Oui, lui aussi était un adolescent en mal d'hormones, et l'idée de se faire un adorable jeune homme ne devrait pas le déranger mais... Alice était son colocataire... S'il s'attachait à lui alors qu'il ne voulait que tirer son coup, c'était Hirose qui allait trinquer après et... et... il ne voulait pas se casser le coeur contre un rocher. Pourtant, s'imaginer les choses auxquelles devait probablement penser Alice lui réchauffa l'intérieur du corps. Se faire culbuter confortablement blottit au creux de son lit en serrant convulsivement les draps avec un air ravi... Minute papillon, Rewind. Il n'avait surtout pas imaginé la scène. Non. Non. Non. Alice qui te prend en bougeant lascivement des hanches n'est pas si déplaisant, il me semble.

Si un simple battement de cils avait pu faire oublier, Hirose aurait été le plus heureux des hommes. Il se sentait... oh bon dieu, il se sentait durcir. Il bougea nerveusement sous les draps, tentant désespérément de cacher son état à Alice. Il allait vraiment arriver quelque chose, il en était certain. Son don n'était peut-être pas la voyance, mais il fallait être totalement con pour ne pas s'apercevoir de toute cette tension sexuelle qu'il y avait dans l'air. D'avoir Alice tout contre lui ne l'aidait pas non plus. Il sentait ses jambes autour de son corps, ses cheveux qui effleuraient sa peau. Hirose soupira, entre le gémissement et la plainte. Ça allait tellement mal finir... Pour ses fesses.

    - M...M-M-Moi au-aussi je... crois.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiyo-high.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh, Sweet Morning.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh, Sweet Morning.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiyo High :: Kiyo High. :: 4nd Floor. :: Dortoirs. :: Dortoirs Masculins. :: Chambres. :: Chambre d'Alice et Hirose.-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit